lundi 20 janvier 2014

Baillestavy, le 8 juin 1815

Serment du maire de Baillestavy en 1815

Retranscription pour la mairie de Baillestavy (orthographe et accentuation fidèles au document).

Vieux papiers des Pyrénées-Orientales

Ballestavy

L'an mille huit cent quinze le huit du mois de juin dans la maison commune de Ballestavy a huit du matin par l'appel fait aux membres du conseill municipal, par les sieurs Joseph Carboneill maire, et André Maler adjoint instillés en dite qualité par monsieur le préfet le premier juin présent mois, le conseil municipal appéllé en assemblée municipale, d'après avoir récuilli la sus dite instillation du maire et adjoint a procédé succéssivement conformement a l'article 56 du senatus consulte du 28 floréal an 12 cité a l'arreté de la sus ditte instillation à la préstation du serment du maire et adjoint, lésquels appellés a pretér le serment se sont soumis aux dispositions de la loi, et ont prété suivant, je jure obeïssance aux constitutions de l'empire et fidélité a l'empereur. Le maire ayant reçu suécissement le serment des autres membres du coseill municipal aux memes formalités cy dessus. De tout quoi a été dréssé le présent procès verbal le jour mois et an cy dessus. Les membres qui ont çu signé ont signé les autres on déclaré ne scavoir.

[Signatures]
Fons
Castagné
Carbonell maire
Maler

Vieux papiers des Pyrénées-Orientales

Commentaires
La population de Baillestavy est de 347 habitants en 1806.
Le texte présent ne nous permet pas de savoir avec certitude si les maire et adjoint cités étaient déjà en fonction avant la période des Cent-Jours. Quoi qu'il en soit, Joseph Carboneill et André Maler sont en fonction à partir du 1er juin 1815.
Ces deux patronymes sont cités parmi ceux les plus communs à Baillestavy en 1841.
On remarque que l'orthographe du nom de la commune sur ce document est Ballestavy, à mi-chemin entre la graphie française et la graphie catalane de Vallestàvia.
L'orthographe de la personne ayant rédigé le procès-verbal est assez approximative et certains mots semblent même poser problème (instillation, suécissement). On trouve tout de même quatre personnes ayant su signer leur nom. Parmi elles, le maire et l'adjoint.

Source : ADPO, 2M37
Photo : Fabricio Cardenas


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire