samedi 9 août 2014

Déluge à Urbanya en 1907

Avec 10 habitants recensés en 2011, Urbanya est aujourd'hui la commune la moins peuplée du département des Pyrénées-Orientales. Mais en 1907, on y trouvait encore 275 habitants, et ceux-ci subirent des intempéries catastrophiques, ainsi que nous l'apprend la presse quotidienne de ce mois de septembre 1907. Le village est situé  à 880 mètres d'altitude dans une vallée reculée du Conflent et il n'existait pas encore à l'époque de vraie route le reliant aux villages voisins de Conat ou Nohèdes.

Vieux papiers des Pyrénées-Orientales
Urbanya

Le Rappel du 14 septembre 1907

Prades - Un cyclone s'est abattu sur la commune d'Urbanya et ses environs et a causé des pertes considérables.

On en sait un peu plus le lendemain.

La Presse (Paris)  du 15 septembre 1907.

LE MAUVAIS TEMPS

Perpignan, 14 septembre. - Les détails qui parviennent sur la trombe d'eau qui s'est abattue sur le territoire d'Urbanya (arrondissement de Prades), disent que des ponts ont été ensevelis ou emportés, des chemins et des routes rendus impraticables, des maisons ébranlées. En certains endroits, l'amoncellement de la grêle rend difficile la circulation.

Le journal Le Canigou du 21 septembre 1907 nous donne davantage de détails sur l'étendue des dégats.

Urbanya .- Les dégâts du cyclone.

Lundi matin, nous avons eu la visite de MM. Hugonnet, agent-voyer en chef ; Petit, conseiller général ; Baixès, agent-voyer d'arrondissement, et Jalabert, agent-voyer cantonal.
Ces messieurs sont repartis sur Prades, à midi, après s'être entretenus très longuement avec M. le maire d'Urbanya et avoir constaté l'étendue des dégâts occasionnés par les tristes effets du cyclone qui s'est abattu sur notre commune, dans l'après-midi du jeudi 12 courant, aux chemins vicinaux ordinaires de la commune, aux fontaines, lavoirs, ainsi que dans de multiples propriétés complètement dévastées par la rivière sortie de son lit.
Une équipe nombreuse d'ouvriers travaille à rétablir l'ancien lit de la rivière d'Urbanya et à le déblayer des énormes blocs de pierre qui l'obstruent.
Les dommages subis sont très importants.

- Secours ministériel .- M. le Ministre de l'Intérieur vient d'accorder un secours de 250 francs à la commune d'Urbanya, pour procéder aux travaux de déblaiement des fontaines ensablées à la suite de la trombe d'eau du jeudi 12 septembre dernier.


Note de 2016 : Le recensement de 2014 révèle une progression démographique étonnante à Urbanya, qui possède désormais officiellement non plus 10 mais 34 habitants !

Source articles [domaine public] : Gallica (cf. liens)
Source Le Canigou du 21 septembre 1907 [domaine public] : fonds numérisé de la Médiathèque de Perpignan.

Photo : Par Petrus6622 (Travail personnel) [Licence Art Libre, via Wikimedia Commons]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire