mercredi 19 février 2014

Tournée de propagande socialiste, avril 1908

Gros succès pour une série de conférences socialistes dans les Pyrénées-Orientales en 1908

Vieux papiers des Pyrénées-Orientales
Adéodat Compère-Morel
En 1908, le paysage politique est franchement marqué à gauche au sein des classes populaires des Pyrénées-Orientales, à l'instar de l'ensemble du Midi rouge. N'oublions pas que la récente révolte des vignerons du Midi, qui a eu lieu en 1907, a commencé par un incident à Baixas, et que Perpignan a vu défiler des manifestations de plusieurs centaines de milliers de personnes. La préfecture sera même pillée et incendiée, le préfet devant se réfugier sur le toit.

L'article du journal L'Humanité, daté du 22 avril 1908, montre bien la mentalité des militants de la S.F.I.O. de l'époque (le parti vient alors tout juste d'être créé en 1905). Les révolutions, c'est bien, mais il est sans doute aussi important pour le parti de reprendre le contrôle de sa base, et c'est, je pense, un peu le but de cette tournée de propagande qui a lieu dans le département en avril 1908. On remarque d'ailleurs que les villes choisies sont toutes des communes viticoles de la plaine du Roussillon.

L'intervenant principal de ces conférences est Adéodat Compère-Morel (1872-1941). Originaire de l'Oise, où il fut candidat malheureux par trois fois à la députation, il deviendra par la suite député du Gard en 1909 et ce jusqu'en 1936. Le deuxième intervenant est le député du Nord Pierre Mélin (1863-1929), élu en 1906.

Concernant le public de ces conférences, il faut peut-être tempérer un peu les chiffres donnés par le journaliste tout acquis à la cause des deux conférenciers. Mais tout de même, 1000 à 1300 personnes pour un meeting politique dans des communes de la taille d'Estagel (2620 habitants en 1906) ou de Baixas (2556 habitants en 1906), cela ne peut que laisser rêveur nos politiciens d'aujourd'hui.


DANS LES PYRENEES-ORIENTALES

Tournée de propagande Compère-Morel-Mélin


Le citoyen Compère-Morel, délégué du Conseil National du Parti socialiste (S. F. I. 0.), a donné une série de réunions de propagande dans les Pyrénées-Orientales.

La Fédération socialiste, par sa Commission exécutive, avait dressé l'itinéraire de cette tournée qui a été exécuté d'une façon méthodique.

Mardi 14 avril, c'est à Perpignan que Compère-Morel a fait au Groupe socialiste central, devant une centaine de camarades militants pour la plupart des groupes de la ville une excellente causerie sur les bienfaits de l'organisation politique du prolétariat.

Mercredi 15 avril, Compère-Morel a fait à Alénya, commune qui compte un Groupe et une municipalité socialistes, une conférence devant plus de 300 travailleurs agricoles de la commune et des communes de Corneilla, Saint-Nazaire et Saint-Cyprien, venus pour entendre l'exposé du Socialisme agraire. Le succès du conférencier a été considérable.

Jeudi 16 avril, c'est dans la commune d'Espira-de-l'Agly. que le vaillant propagandiste a fait sa troisième réunion, devant une salle composée de 500 auditeurs. Malgré la présence dé quelques radicaux, Compère-Morel a pu exposer les principes du socialisme et montrer aux travailleurs et petits propriétaires les avantages que leur donnera la transformation de la société capitaliste en une société collective ou le travail sera tout et le capital rien.

Vendredi 17 avril, le Groupe et la municipalité socialistes d'Estagel ont reçu le citoyen Compère-Morel. Une réunion enthousiaste a eu lieu le soir dans la vaste salle Arago où se pressaient environ 1.300 citoyennes et citoyens. Aux applaudissements répétés de l'auditoire, l'orateur socialiste a défini le socialisme agraire et montré chiffres en mains, comment le paysan est spolié tous les jours de son petit lopin de terre.

Samedi 18 avril, c'est à Baixas, centre essentiellement vitlcole, comme Estagel, que Compère-Morel est allé se retremper au milieu des 100 camarades du Groupe et de la belle coopérative de production viticole des “ prolétaires vignerons “ de Baixas. Le soir, une réunion a eu lieu. Devant un millier d'auditeurs, le dévoué propagandiste a fait un long exposé des principes socialistes. Le succès de cette réunion a dépassé toutes les espérances.

Dimanche 19 avril, Compère-Morel et Pierre Mélin, député du Nord, délégué par le Groupe socialiste au parlement, ont présidé le matin, dans la commune républicaine socialiste de Saint-Estève, le 9° Congrès de la Fédération des Pyrénées-Orientales. Un banquet de 200 couverts a eu lieu à midi. Enfin, à 4 heures, une conférence a été faite devant un auditoire attentif et avide de connaître le socialisme. Compère-Morel et Mélin ont été applaudis avec frénésie par les 500 auditeurs de Saint-Estève et des diverses communes du département.

Cette tournée de propagande s'est terminée par la commune de Rivesaltes. où les deux orateurs se sont rendus le soir du même jour. Salle comble et succès enthousiaste.

Excellente besogne socialiste qui portera ses fruits.


Source : Gallica [domaine public]
Photo :  Agence Rol [domaine public] via Wikimedia Commons



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire