jeudi 13 février 2014

Incendies de forêts en 1881

La Cerdagne et le Roussillon victimes d'incendies en 1881

Vieux papiers des Pyrénées-Orientales


Retranscription d'un extrait des Rapports et délibérations du Conseil général des Pyrénées-Orientales, août 1882.


En 1881 deux incendies considérables se sont produits. L'un dans la forêt communale d'Argelès-sur-Mer a parcouru 145 hectares. Le mal pourra être réparé en partie au moyen d'un recépage. Dans la forêt domaniale de La Calm on a brûlé 267 hectares de plantation de résineux. Ce fait est d'autant plus regrettable que ces plantations âgées de 15 à 18 ans avaient pu être rendues au parcours en partie et que le restant allait être livré en 1882. Maintenant il va falloir recommencer les repeuplements et les remettre en défends pendant plusieurs années. Ces deux incendies sont attribués à la malveillance, mais les enquêtes judiciaires qui ont eu lieu n'ont pas pu amener la découverte des coupables.
Veuillez agréer. Monsieur le Préfet, l'assurance de mon respect.
Le Conservateur des forêts.
CANTAGRIL


Commentaires

La forêt domaniale de La Calme se trouve dans la partie nord de la commune de Font-Romeu-Odeillo-Via, près du chalet-refuge des Bouillouses. Nous ne sommes pas très loin de l'ermitage de Notre-Dame-de-Font-Romeu, puisque c'est justement dans un pacage de La Calme que fut trouvée la fameuse statue de la Vierge et la source qui donnèrent lieu à la fontaine du pélerin, Font-Romeu en catalan.

Concernant Argelès-sur-Mer, le conservateur ne parle que de forêt communale, sans donner plus de précision. Il est cependant probable qu'il désigne des forêts de la partie sud de la commune, située dans le massif des Albères.

Le conservateur des forêts parle ici de forêts âgées de 15 à 18 ans. Il s'agit donc sûrement d'arbres plantés dans la foulée de la loi du 28 juillet 1860 sur le reboisement et le gazonnement des montagnes. Cette loi a eu pour conséquence de voir des centaines de milliers d'arbres plantés à travers tout le département dans les années qui ont suivi, de la montagne au littoral, la loi ne s'étant de fait pas cantonnée à la montagne.


Source : Gallica (cf. lien) [domaine public]
Photo : Fabricio Cardenas [domaine public]



Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner
en bas à droite de cette page dans la section Membres.

Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire