mercredi 27 août 2014

Rixes en Ribéral en 1892

Beaucoup d'appelés et peu d'élus
La politique semble avoir été un sujet sensible lors des élections à Saint-Féliu-d'Amont et à Saint-Féliu-d'Avall, ainsi qu'en témoigne une dépêche publiée dans le quotidien Gil Blas (Paris) du 26 août 1892.

Perpignan, 24 août .- Un orage très violent s'est abattu aujourd'hui sur le département. La pluie tombe à torrent. A Rivesaltes, la foudre a détérioré une maison.

- Des rixes sanglantes ont lieu presque journellement dans diverses communes du canton de Millas. A Saint-Féliu-d'Avail, un homme a été assommé ; à Saint-Féliu-d'Amont, la femme du maire a été violemment frappée.
Des coups ont été échangés entre divers groupes de jeunes gens.
Ces rixes sont provoquées par des haines politiques résultat de la dernière campagne électorale, qui a été très violente.

Source : Gallica (cf. lien)
Illustration : Caricature anonyme, Gosselin Éditeur (Paris), 1848 [domaine public, via Gallica]


Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner en bas à droite de cette page dans la section Membres.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire