jeudi 3 septembre 2015

Un perpignanais devenu Sir en 1897

L'étoile de Commandeur du Royal Victorian Order
Le Figaro du 3 mai 1897 nous informe d'une remise de décoration concernant Édouard Barrera (1836-1903), vice-amiral et préfet maritime de Brest. Né à Perpignan, d'un père orfèvre-bijoutier et d'un grand-père imprimeur dans cette même ville, Édouard Barrera choisit de rentrer à l'École navale et effectue alors une longue carrière militaire. Il participe notamment à la Guerre de Crimée, à la seconde Guerre de l'Opium en Chine, à l'expédition du Mexique et à la Guerre franco-prussienne de 1870. Au moment des faits détaillés dans l'article, il est préfet maritime de Brest depuis 1895.

S.M. la Reine d'Angleterre vient de conférer à l'amiral Barrera, préfet maritime de Brest, la seconde classe du « Royal Victorian Order » comme témoignage de sa haute reconnaissance pour les soins qu'il a donnés à l'organisation des cérémonies du Drummond-Castle.
Ce qu'on ignore généralement, c'est que par l'attribution de cette haute distinction, le préfet maritime de Brest devient -- pour les Anglais -- sir Edouard Barrera et sa femme, lady Barrera.
Jusqu'ici, le seul Français qui se trouvait dans ce cas, était M. le comte de Malausséna, ancien maire de Nice.
Par décret royal, les chevaliers de cet ordre prennent le pas sur les autres chevaliers, à l'exception de ceux de la Jarretière, du Chardon et de Saint-Patrice.

Le Royal Victorian Order est une décoration créée en 1896, donc toute récente à l'époque, et attribuée directement par la Reine Victoria pour services rendus à elle-même ou au royaume britannique. L'ordre comprend cinq classes dont seuls les deux premiers confèrent le titre de Sir : Chevalier Grand-Croix et Chevalier Commandeur. Édouard Barrera est donc nommé Chevalier Commandeur le 26 avril 1897. Il n'est que la dixième personne à recevoir cette décoration depuis la création de l'ordre et, ainsi que l'indique l'article, le deuxième français à en être distingué. Le premier est François Alziary de Malausséna, maire de Nice de 1886 à 1896 et décoré le 8 mai 1896.

L'événement qui a conduit Édouard Barrera a être décoré est la catastrophe du naufrage du Drummond Castle, le 16 juin 1896, qui coûta la vie à 358 personnes et ne laissa que trois survivants.
Le Drummond Castle
Du fait d'un brouillard important, d'une erreur de pilotage et peut-être même d'un équipage ayant un peu abusé de l'alcool, ce navire britannique, de retour du Cap en Afrique du Sud, échoue près des cotes de l'île d'Ouessant et sombre en à peine quinze minutes, en pleine nuit et avant même que les canots aient pu être mis à la mer. Le dévouement des populations des îles d'Ouessant et de Molène, ainsi que des forces navales françaises, dirigées par Édouard Barrera, est remarquable et des cérémonies commémoratives sont organisées l'année suivante. C'est à cette occasion qu'Édouard Barrera reçoit la décoration du Royal Victorian Order et son titre de Sir.

Sources :
Article du Figaro du 3 mai 1897, via Gallica (cf. lien), domaine public.
Gérard Bonet, « Barrera (Édouard, Pierre Antoine) », dans Nouveau Dictionnaire de Biographies Roussillonnaises 1789-2011, vol. 1 Pouvoirs et société, t. 1 (A-L), Perpignan, Publications de l'olivier,‎




, via Wikimedia Commons (coll. State Library of Queensland, Australie)

Pour rappel, une autre histoire de naufrage, à relire ici.
 
Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner en bas à droite de cette page dans la section Membres.


Cet article vous a intéressé ? Partagez-le !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire