mardi 21 octobre 2014

Une langue incompréhensible en 1890

Victor Dujardin en 1883
Victor Dujardin est un historien né dans l'Aisne en 1830, il se dit « homme du Nord », et est mort à Céret en 1897. Il a bien connu les Pyrénées-Orientales et publie en 1890 à Céret une monumentale histoire du Roussillon :
Voyage aux Pyrénées : Souvenirs du Midi par un homme du Nord ; Le Roussillon
Ses souvenirs sont souvent riches et truculents et mériteraient d'être reproduits in extenso (mais il y a tout de même 571 pages). J'y reviendrai plus tard mais j'ai voulu commencer par un petit extrait significatif de son incompréhension face à la langue catalane à laquelle il a dû être confronté lors de ses nombreuses excursions à travers le département. Il poursuit ensuite avec un curieux avis sur les Roussillonnais.

A l'exception des classes riches ou aisées, les Roussillonnais ne parlent presque pas le français. Leur langage, aux sons gutturaux,  est tout pétrrri de rrrr et de ssss. C'est l'abondance des consonnes et la suppression d'un grand nombre de voyelles, qui rendent ce dialecte dur et peu harmonieux. Il est issu du latin et du mélange des idiomes de tous les peuples qui ont successivement occupé ce pays.
J'ajouterai, en terminant, que les Catalans, remuants et bruyants, amis du soleil et de la liberté, sont assez serviables, un peu curieux et très doux, sous une apparence rude et hardie. - Enfin, cette population extrêmement patriote est aujourd'hui entièrement française de coeur, d'âme et de sentiments.

Il faut se garder de juger trop sévèrement cet auteur dont la réaction est semblable à celle de tous les autres visiteurs de la région à la même époque. A contrario, il se révèle un fin connaisseur du Roussillon et ses souvenirs sont pour le reste très précieux, notamment en ce qui concerne les aspects de la vie populaire en ce temps-là, et nous y reviendrons.

Source : Gallica [domaine public]
Photo : Prudent René-Patrice Dagron (1819-1900) [domaine public, via Gallica]

Ce blog vous intéresse ? Vous pouvez vous y abonner en bas à droite de cette page dans la section Membres.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire